Choisir un tee-shirt de bonne qualité

Choisir un tee-shirt de bonne qualité

On vous dit tout pour choisir des tee-shirts de qualité

Ecrit par Florian, fondateur de Soliroca

Le tee-shirt, un basique qui vient de loin

Vous connaissez sans doute l'histoire du tee-shirt, ce vêtement qui est passé du sous-vêtement au grand basique du vestiaire masculin (et féminin). Pour ceux qui l'ignorerait, le tee-shirt était originellement un sous-vêtement que l'on portait sous les tenues de travail. L'objectif : ne laver que le tee-shirt, et non pas le vêtement en lui même. Devenu en 1919 un des basiques de la marine américaine, fourni à tous les marins, et rapidement adopté par les travailleurs pour son aspect pratique, il s'est popularisé jusqu'à arriver sur les épaules des plus grands acteurs de l'époque, Steeve McQueen en tête. Tout était en place pour en faire un basique des vestiaires.  

Mais, ce qui est devenenu un incontournable de nos armoires a aussi pris de plein fouet les fabrications peu regardantes sur la qualité des tissus, le respect de la réglementation quant à la production et à la fabrication hasardeuse (sans parler des finitions...).

 

Steeve McQueen, un des précurseurs dans la popularisation du tee-shirt... et globalement un modèle d'élégance charismatique

Le tee-shirt, un produit d'homme (et non pas d'ado)

Déconstruisons tout de suite le mythe faux qui dit que seuls les ados portent des tee-shirts, alors que les hommes portent des chemises ou des polos. C'est une vision un peu réductrice de ce qu'est la mode. De par son histoire en premier lieu, on l'a vu, le tee-shirt est un vêtement utilitaire, franchement viril. Deuxièmement, nous ne sommes pas très adeptes des diktat de la mode et des tendances. Nous adorons les tee-shirts, et nous en portons avec plaisir. Le tout est de savoir avec quoi les associer pour éviter de tomber dans le look ado qui a vieilli dans ses vêtements.

Premier conseil (mais vous en faites ce que vous voulez), à part en vacances pour une tenue hyper relax, éviter les tee-shirts avec un gros message pseudo humoristique imprimé en gros dessus. Pas le top de l'élégance. Evidemment, tout est question de contexte. En bord de plage avec des potes, oui. En ville... moins. Voici quelques images pour vous inspirer et vous donner à voir comment le tee-shirt peut s'intégrer dans une tenue élégante.

Ici, le tee-shirt apporte la touche de clareté sur la tenue intégralement noire, mais vient surtout apporter (avec le bonnet) une touche casual à une tenue autrement très formelle.

C'est une des façons de porter un tee-shirt, en l'associant à des pièces beaucoup plus formelles et que l'on voit plus souvent avec une chemise qu'un tee-shirt blanc. Cela apporte un twist à la tenue, du caractère... tout ça avec un bête tee-shirt blanc.

Plus décontractée que le précédent look mais toujours très élégant. Associer un tee-shirt basique à un gilet plus "habillé" apporte une jolie dimension casual à la tenue, sans aller chercher dans quelque chose de très "modeux".

Les indicateurs d'un tee-shirt de qualité

Mais bien associer un tee-shirt ne suffit pas. Ne nous mentons pas, nous avons tous ces tee-shirts issus d'une marque suédoise que l'on achète à la pelle à 7€. Sauf que, portez le avec une veste, un pardessus ou un ... n'importe quoi, vous vous rendrez vite compte que le tissu ne tient pas. Trop fin, il n'a aucune tenue, aucune "main" comme disent les pro. Il flottera au lieu de tomber sur votre buste. Et puis, il ne durera pas très très longtemps. Ce qui nous amène à un élément crucial, évidemment : la qualité et notamment les finitions.

Les finitions

Pas de surprise, un tee-shirt de bonne qualité sera bien fini, et les finitions seront précises et soignées.

Le premier élément à regarder est évidemment les coutures. Si vous voyez des petits fils qui partent dans tous les sens, c'est mauvais signe. Non, ce n'est pas "normal" d'avoir des fils trainent. Même si cela n'est pas un élément qui va faire s'abimer votre tee-shirt, c'est en revanche un indicateur de la qualité du travail. Un travail rapide, baclé et au final, peu soigné. Du coup, pas de surprise, le risque est grand de voir les coutures lâcher petit à petit.

Rergardez ici comme les finitions sont propres. Pas un fil ne s'échappe, les points sont bien rapprochés... on sent la qualité du travail et l'attention apportée aux détails

La bande de propreté

Si le mot n'est pas glamour, c'est pourtant un élément très important pour votre tee-shirt, et révélateur du soin apporté à sa conception. La bande de propreté est une bande de tissu cousu par dessus les coutures du col. Son objectif premier est sans doute d'avoir une "barrière" à la saleté du cou, mais elle joue un rôle important à d'autres égards.

Premier intérêt : elle protège votre cou des coutures du col qui pourraient être irritantes à la fin de la journée. Avec une belle bande de propreté, pas de sensation d'inconfort, pas de "col qui gratte" en fin de journée.

Deuxième intérêt : elle vient renforcer le col et assurer sa tenue dans le temps. En venant le renforcer, elle évite que le tee-shirt ne se déforme à force de l'enfiler et de le retirer, mais également à cause des lavages.

Ici une bande de propreté posée parfaitement, qui vient structurer et renforcer le col.

Ici... c'est plus aléatoire. pas d'épaisseur, des coutures peu rapprochées. La différence est visible à l'oeil nu

Le tissu

Evidemment, le tissu. Le tissu qui est, d'une certaine manière, l'élément qui vient lier les autres. Un tee-shirt bien fini, avec la bande de propreté mais un mauvais tissu ne sera pas vraiment un bon compagnon d'aventure.

Pour parler de tissu, il faut prendre en compte deux éléments : le tissage du tissu, et son grammage. Les tee-shirts (en coton) sont le plus couramment fabriqué avec un jersey de coton. La qualité vient venir de différentes choses : les aiguilles utilisées, le compactage du coton etc. Pour reconnaître un jersey de qualité sans être un expert, faîtes un test simple. Prenez votre tee-shirt, étirez le. S'il se remet en place sans être déformé, c'est gagné. Essayez avec vos tee-shirts à 7€, et vous verrez la différence entre avant / après.

Le grammage : si c'est un bon indicateur, ce n'est pas le seul (cf le point précédent). Ceci étant dit, nous avons tendance chez Soliroca à privilégier des tissus épais. Pourquoi ? Pour leur tenue incomparable, mais aussi leur "main" et donc leur façon de tomber. Prenez un tee-shirt d'un grammage important, et sentez comme il a une présence dans votre main. Attention, tous les tissus fluides ne sont pas mauvais, mais à moins d'être sur des matières techniques, il y a de fortes chances que ce soit une mauvaise pioche. Pour ne pas que vous nous accusiez d'avoir un jugement biaisé, voici ce que dit Bonne Gueule sur le sujet.

Nos tee-shirts de qualité

Nous avons choisi les tee-shirts Kraap, une jeune marque danoise qui ne travaille que du coton bio pour fabriqué des tee-shirts parfaitement coupés. Le tissu ? Du 200g, la plus haute qualité pour une main incomparable.

octobre 28, 2018

Monsieur London, le meilleur des accessoires pour hommes

Monsieur London, les accessoires pour hommes fabriqués par les meilleurs artisans

Cravate en tricot de soie Monsieur London

Créée à Londres par deux amis, la marque Monsieur London s'est fixé une mission : faire produire des accessoires pour hommes par les meilleurs artisans.

Les deux fondateurs de Monsieur London, amis de longue date passionnés de voyages et de belles matières ont décidé de lancer la marque depuis Londres, influencés par la tradition anglaise et l'élégance toute britanique... et une rencontre surprenante. Après des anées à suivre chacun leur carrière respective à Londres, lassés de leur quotidien ils décident de partir en voyage pour s'aérer l'esprit.

En Colombie, c'est la rencontre avec un artisans produisant de superbes sacs en cuir qui va leur donner l'envie de faire connaître les savoir-faire du monde. L'aventure débute à Londres avec l'ouverture d'une boutique. Depuis, la gamme s'est bien étoffée avec toujours la même ambition : sélectionner les meilleurs ateliers, héritiers d'un savoir-faire local, pour faire fabriquer des pièces pour homme d'une qualité irréprochable au meilleur prix.

Le travail de la soie, une histoire italienne


Longtemps un haut lieu de la production de soie, les abords du Lac de Côme ont conservé un savoire-faire inestimable dans le travail de la soie.

La région était en effet le domaine des mûriers où prospéraient les vers à soie Mais au début du XXe siècle, la Révolution industrielle et les maladies mirent fin à ces arbres et donc à la présence des vers à soie. La soie n'y est désormais plus produite mais elle y est encore tissée selon un savoir-faire centenaire.

C'est donc naturellement que Monsieur London, attaché à faire produire ses réalisations par les meilleurs artisans, a choisi des fabricants de cette région pour travailler cette matière noble pour la réalisation des pochettes et des cravates.  

La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer.

— George Brummel, le premier dandy

Nos choix chez Monsieur London

Comme vous le savez, l'ambition de Soliroca est de sélectionner les meilleures marques pour homme, des marques qui s'appuient sur des savoir-faire reconnus et anciens, qui privilégient de belles matières et de belles conceptions pour proposer des produits durables, soldies et inspirants. Travailler avec Monsieur London était donc tout à fait naturel.

Nous avons choisi deux types de produits chez Monsieur London : les cravates et les pochettes en soie.


Les cravates Monsieur London

Monsieur London propose deuc types de cravates :

  • La cravate en tricot de soie, pour apporter une touche d'originalité à une tenue formelle. Nous adorons l'aspect décontracté très british qu'elle apporte à une tenue formelle. C'est l'idéal pour se démarquer de vos collègues et souligner votre personnalité d'homme qui, s'il respecte les codes les plus formels, ne s'interdit pas une excentricité bien sentie. Ces cravates sont égalements parfaites pour apporter une touche formelle à une tenue casual. Portez-les avec une chemise et un chino, et vous serez le plus élégant pour un mariage décontracté ou une soirée en terrasse.
  • La cravate en grenadine de soie, ou la cravate classique. Disponible en 7,5 cm ou 8 cm de largeur, elle est le grand classique des tenues formels. Si vous ne vous distinguerez pas par le style, vous sortirez du lot par la qualité de votre cravate. Les cravetes de mauvaise qualité se multiplient, mais celle-ci prendra la lumière comme aucune autre.

Les pochettes Monsieur London

La pochette est un accessoire que l'on voit de moins en moins, et c'est bien dommage. Elle peut apporter à votre tenue ou bien un aspect très formel, ou bien apporter cette touche d'originalité que nous affectionnons tant.

Tissées dans une superbe soie et fabriquées dans la région du Lac de Côme, les pochettes de Monsieur London sont un accessoire de goût. Pour ceux à la recherche d'une originalité unique, la marque travaille avec des illustrateurs pour proposer des pochettes à la fois uniques et élégantes au style inimitable. Nos coups de coeur ? Les pochettes inspirées par les villes européennes.

octobre 07, 2018
Look de rentrée, entre smart et casual

Look de rentrée, entre smart et casual

Nos looks pour la rentrée, que vous optiez pour un style smart ou un style casual
septembre 20, 2018
Août à la plage, la playlist de l'été Soliroca

Août à la plage, la playlist de l'été Soliroca

Pour accompagner votre été, nous vous avons concocté une playlist estivale. Des sonorités douces, teintées de rythme latinos... Parfait pour les soirées au bord de l'eau ou en terrasse.

août 18, 2018
Les indispensables de l'été

Les indispensables de l'été

L'élégance en vacances est un sujet. Si elle ne doit pas se faire au détriment du confort, c'est aussi l'occasion d'apporter un supplément d'âme à un moment, un lieu. Découvrez notre sélection pour un été élégant, et quelques photos de Fuerteventura.
août 15, 2018
Comment être un homme élégant ?

Comment être un homme élégant ?

Notre vision de l'élégance pour homme. Nous ne vous donnons pas de leçon, mais nous partageons notre vision de ce qui fait un homme élégant.
mai 13, 2018
L'iran, le pays à découvrir d'urgence

L'iran, le pays à découvrir d'urgence

Un pays qui tient davantage de la rencontre que de la visite. Des paysages grandioses, une histoire passionnante et teintée de mystère, mais surtout, un peuple accueillant comme nous n'en avions jamais vu. Notre conseille : allez-y, très vite. Suivez-nous !
mars 27, 2018
Soliroca X la Clé du Barbier

Soliroca X la Clé du Barbier

Notre coiffeur barbier favoris : La Clé du Barbier

Depuis qu'Alex à ouvert son premier salon " La Clé du Barbier" dans le 5ème arrondissement de Paris, nous ne confions plus nos cheveux et notre barbe à un autre salon.

Nous y avons nos habitudes, nous connaissons les coiffeurs et surtout, eux connaissent parfaitement nos cheveux ! Si vous aimez les coupes de cheveux précises, où le coiffeur prend le temps de soigner son travail, alors c'est l'adresse qu'il vous faut. La spécificité de la Clé du Barbier selon nous : leur maîtrise parfaite du fondu. Cette technique de coup de la nuque et des côtés qui 1) est très élégante et 2) assure une repousse homogène. La preuve en est que sur une coupe de 35 minutes, les coiffeurs passent 20 minutes sur la nuque et les côtés.

Plutôt que d'essayer de vous décrire nos 5 ans d'expérince à la Clé du Barbier, nous avons préféré faire une vidéo qui vous montre les différentes étapes d'une coupe de cheveux à la Clé du Barbier. Croyez-nous, vous ne regarderez plus votre coiffeur comme avant.
 

Les produits Soliroca vus dans la vidéos

Chemise en Chambray Première Manche

Montre Frégate Splitsen

Derby Subtle

Depuis notre rencontre, Alex a ouvert un deuxième salon rue Saint Honoré dans le 1er, et bientôt d'autres... nous vous donnerons les adresses quand nous les connaîtrons.

Au delà du talents des coiffeurs et coiffeuses des salons, nous apprécions beaucoup l'ambiance. Les lieux sont beaux, avec un design raffiné. Le salon de la rue Linné est plutôt de style industriel, avec sa mezzanine en métal, tandis que celui de Saint Honoré est décoré de vieilles malles de voyage et de tons boisés. Deux ambiances qui nous correspondent totalement !

Petit moment culture : l'origine du nom. C'est une coutume qui consistait à utiliser un sabre différent chaque jour de la semaine afin de laisser les autres reposer après l'affutage. Les sept sabres, présentés dans un luxueux coffret appelé semainier, étaient des instruments très haut de gamme de l'outil de rasage. Ce semainier était fermé par une clé, la fameuse clé du barbier.

février 18, 2018
Tag: Le style
Notre valise pour Budapest

Notre valise pour Budapest

Que prendre pour s'échapper quelques jours

Ne nous mentons pas, le temps n'est pas franchement à avoir envie de rester en ville. La grisaille, la pluie... tout cela nous donne envie d'ailleurs. Oui, nous repartirions bien au Sri Lanka, mais soyons réaliste. Avec ce temps, ce qui nous inspire c'est aussi un feu de cheminée dans une maison à la campagne, ou bien profiter du froid pour aller découvrir une ville ... de froid. Nous considérons comme "ville de froid" les villes pour lesquelles, quand nous y pensons, nous voyons de la neige, du givre etc. Par exemple: Copenhague, Budapest, Vienne... (et non pas Aurillac).

Une fois la destination du week-end trouvée, que prendre dans son sac de voyage ? Certes, nous n'avons plus la chance de pouvoir voyager avec de superbes malles comme au siècle dernier, mais nous n'en oublions pas moins l'élégance. Qui dit escapade de quelques jours, à la campagne ou en ville, dit casual, mais le casual n'empêche pas l'élégance !

Voici ce que nous, chez Soliroca, nous prendrions pour partir en week-end à Budapest.

Cap Sur BUDAPEST

et les rives du Danube

L'indispensable sac de week end

Sold out

Pour le sac, notre choix se porte directement sur le Duffle Bag Mick de La Portegna.

Avec sa toile en canvas de coton imperméable, ses hanses en cuirs solides et sa large contenance, c'est clairement le sac adapté à toutes les situations.

Chez Soliroca, nous adorons les produits de la marque La Portegna. Fabriqués à la main en Andalousie, ils font partie des produits qui ne nous quittent plus. Et en plus de leur superbe fabrication, leur style légèrement vintage apporte une touche subtile d'explorateur à nos tenues .

Vous l'aurez compris, le choix n'a pas été dur à faire


Les lunettes de soleil tout terrain

Sold out

Pour les lunettes, été comme hiver, sur les rives du Danube comme en terrasse, c'est Kikies.

La jeune marque française revisite les mythiques lunettes glacier des années 70 - 80 en les remettant au goût du jour. A vous de choisir si vous voulez mettre les coques et leur couleur. Le tout made in France dans la plus grande tradition bien sûr.

Notre choix va sur le modèle Klassique Iconic Chic à coques brun Grizzli. Nous avons un faible pour pour la monture à écailles, si chic et élégante. Originalité sur le style, classicisme dans les couleurs : le sans faute.


Le pull breton et stylé

Sold out

Budapest en hiver, hormis dans les bains, il y fait froid. Il faut donc partir bien équipé.

Pour cela, le pull fabriqué en Bretagne par Palam est parfait. 50% de laine, 50% acrylique est parfait. Sa composition, qui allie chaleur et confort ne sacrifie rien au style. La maille en point de Riz lui donne un aspect à la fois confortable, douillet et très tendance.

Il faut souligner la fabrication 100% Bretonne de ce pull. La marque, basée à Brest, s'inspire de l'univers marin pour créer un vestiaire subtile et qualitatif. L'ambition est de privilégier les circuits courts, les belles matières et la production locale



La chemise en flanelle toute douce

Sold out

Partir en vacances n'est pas une raison pour faire une croix sur l'élégance. Pour cela, et faire face au froid Hongrois, faite confiance à la flanelle italienne de ce modèle.

Douce, chaude avec son tissu épais de 215g / m2, cette chemise parfaitement ajustée mais toujours confortable sera parfaite. La flanelle est un tissus qui donne à la fois un aspect casual à votre tenue, mais est aussi très confortable. Douce, épaisse, c'est la chemise parfaite pour les temps froid.

Nous sommes vraiment admiratif du tissu. Epais et doux, il fonctionne aussi bien avec une tenue formelle qu'une tenue casual. Et bonne nouvelle, sa coupe fittée évitera l'effet "bûcheron" que l'on retrouve trop souvent sur ce type de chemise.

 


La derby tout terrain

Sold out

La paire de derby qui ne vous quittera plus. Confortable, élégante mais avec cette touche d'originalité qui la rend unique, elle s'adapte à toutes vos tenues.

Le secret de leur qualité? Une fabrication au Portugal par des artisans qualifiés et au savoir-faire reconnu, un cuir au tanage semi-végétal qui se patine avec le temps, et une semelle technique. Amortissante, empruntée aux chaussures techniques, la semelle lui assure résistance et adhérance : parfait pour les trottoirs de Budapest... ou de Paris.

Quant à leur style... regardez vous-même. La semelle en trompe l'oeil leur confère toute leur originalité, alors que la forme de la chaussure reste classique, racée et élégante. Parfaite donc pour montrer votre originalité tout en restant vous même

 


Que faire avec tout cela ?

On va bain ! On ne vous parlera pas des ruine bars, vous pouvez trouver ça partout. Pour nous, le vrai plaisir à Budapest c'est de passer quelques heures dans des bains après une bonne journée de marche, de visites puis une soirée à découvrir les bars de la ville. L' architecture Sécession des bain Gellert est particulièrement saisissante.

Imaginez-vous en train de barboter dans une eau à 37°, entouré de colonnes, de décors muraux superbe. Un vrai retour dans le temps. Nous ne dirons pas que c'était mieux avant... mais avouons qu'ils avaient un certain sens du savoir-vivre. A nous de savoir profiter et apprécier ces restes de temps plus anciens.

Envoyez-nous vos photo avec #soliroca sur Instagram ou sur Facebook.

février 09, 2018
Mode et voyage au Sri Lanka

Mode et voyage au Sri Lanka

Sri lanka et mode

Fuir le froid et se réfugier au soleil

En ce mois de Janvier bien froid, nous avons choisi de nous exiler en des contrées au climat plus clément pour une quinzaine de jours : le Sri Lanka, ou Ceylan pour les nostalgiques.

En plus des visites et sessions de plage / surf, nous en avons profité pour tester en condition réelle trois produits de trois marques différentes. Une chemise en lin Abbie and Rose, la montre frégate de Splitsen, et le portfolio en cuir de La Portegna. Suivez-nous ! Nous ne vous ferons pas tous le trajet, mais quelques arrêts qui nous ont réellement marqués.

Disclaimer : nous ne gagnons pas un centime sur les hôtels que nous vous indiquons. Mais si ça peut vous servir, nous en seront ravis !

Première arret : Kandy.

Nous ne nous arrêtons pas sur Colombo, ville d'un intérêt limité à moins que vous ne soyez passionnés de pollution et de bruit. Quelques bâtiments de l'époque du Raj Britannique à voir, mais une après midi suffit largement. C'est donc Kandy la première vraie étape du voyage. Une ville dans les montagnes, que l'on atteint après 3H de train depuis la capitale. 3H de train qui passent très vite, les paysages étant merveilleux sur tout le trajet.

Perchée dans les montagnes du centre de l'île, l'ancienne capitale d'un royaume du Sri Lanka avant la colonisation britannique est organisée autour d'un lac artificiel. Quelques très beaux bâtiments coloniaux se mélangent aux constructions plus récentes (beaucoup moins jolies il faut bien le reconnaître). Tout autour de la ville, des montagnes l'encerclent et fournissent une toile de fond des plus agréable. Notre conseil, loger en retrait de la ville, dans les hauteurs pour éviter le bruit qui définit toutes les villes du Sri Lanka ( ici par exemple). L'attraction majeure de la ville : le Temple de la Dent. Un temble qui abriterait une dent de Boudha, rien de moins. L'ensemble est magnifique, mais nous avons eu la brillante idée d'y aller un jour de fête religieuse. Fréquentation maximale donc, mais intéressant de voir les fidèles apporter des offrandes de fleur et d'huile de palme.

Tangalle

C'est là où c'est un peu cruel de vous montrer cela étant donné le temps actuel...

La côte sud du Sri Lanka réserve quelques plages réellement incroyables, et de très beaux spots de surf adaptés aux débutants comme nous. Deux arrêts plage pour nous. Tangale, le premier, une des plages les moins développée de la côte sud qui est devenue tout de même très touristique ces dernières années. Conseil : prendre un hôtel au sud de la ville, vers Koyamboka. Ailleurs, les plages magnifiques de 12 km de long... ne permettent pas de se baigner. L'hôtel que nous avions choisi, une petite cabane en bois rien que pour nous à 20 mètres de la plage... Oui, le retour est difficile. Nous avons profité du décor pour prendre quelques photos de la c hemise en lin Abbie and Rose que nous avions pris dans nos bagages.

Un lin épais, solide et résistant, mais très agréable à porter, même sous ces températures plus que clémentes. La coupe était parfaite, fittée mais pas moulante Un excellent choix !

Notre plage secrète, Hirikadiya.

Absente de tous les guides de voyage, voici la plus belle plage que nous avons vue... Imaginez une baie parfaitement arrondie, qui se referme devant vous par des collines couvertes de jungle qui s'avancent dans la mer. Quelques restaurants de plage, d'excellentes vagues pour surfer tranquillement au milieu d'un décor de rêve. Le petit plus ? Nous avons croisé une tortue en pleine session de surf... On a fait pire comme voisinage non ?

le spot commence à être connu des surfeurs étrangers, mais nous sommes encore loin du développement des autres sites comme Weligama. Une pépite... que nous avons hésité à vous présenter pour ne pas qu'elle soit trop connue ! Le village est encore peu développé, quelques boutiques pour attraper une noix de coco sur le chemin de la plage... Bref, 4 jours de rêve pur.

Les montagnes d'Ella.

Ella est un village 100% touristique. OUI MAIS, il y a une bonne raison à cela : le village est situé dans un environnement naturel totalement incroyable. Toujours perchée dans les montagnes, la ville donne sur le Ella Gap, le Ella Rock etc. Tout autant de merveilles naturelles qui forment un décor de montagne époustouflant, où se mélangent un végétation tropicale et d'altitude, le tout souligné par les champs de thé. On a trouvé pire comme endroit pour passer 3 jours à marcher dans les montagnes et profiter de la vue depuis la guesthouse. Des vacances ne sont pas complètes sans quelques bons livres. Marcher c'est bien, mais lire en face d'un décors de rêve, cela fait aussi partie de notre vision des vacances. Pour transporter l'excellent livre "Or Noir" de Mathieu Auzanneau, nous avons fait une concession à notre côté dandy et pris le portfolio La Portegna. Son cuir épais et ses multiples rangements en ont fait un compagnon de voyage parfait et élégant.

Astuce, en 1H de train, vous pouvez aller à Haputale. Encore plus haut, plus frais, mais perdu dans les brumes des montagnes au milieu de champs de thé. L'occasion d'aller voir le lever du soleil sur les anciennes plantations de Sir Lipton

janvier 23, 2018