Combimport // Soyez libres en Combi

Le combi Volskwagen, un rêve qui peut devenir réalité avec Combimport

Ah, le combi Volskwagen... Dès que l'on en aperçoit un, c'est tout un imaginaire qui s'impose à nous. Les côtes californiennes, les planches de surf sur le toit, l'océan Pacifique aux eaux bleu azur, les routes à l'asphalte noir soulignées par les marquages jaunes... Un voyage. 

David lui, a vécu ce voyage. Après son école de commerce, il décide de partir en sac à dos explorer le pays avec des amis et décide d'y rester pour travailler dans l'export et plonger dans les méandres des formalités douanières. 

 

Pendant qu'il profite de son temps libre pour gagner la coupe du Mexique de Rugby, il remarque que nombres de vieux combis d'origine retrouvent une 2ème vie au Mexique pour devenir des bus des taxis... Et de là, il a l'idée de les faire réparer et de les
en France, parce que oui,

Mais l'histoire n'est pas si simple... Importer un véhicule, David sait faire. Mais les trouver les combis, les réparer pour qu'ils puissent rouler sur nos routes, c'est une autre histoire... Une histoire qui l'amène après une crevaison sur la route à réveiller un garagiste en pleine nuit dans un bidonville, ou bien à se faire braquer sur la route. Importer des combis n'est pas de tout repos, contrairement à ce qu'il semble laisser croire sur cette photo. 

Pour mener à bien son idée, David et son socio (partenaire) Jorge qui l'aide à trouver les combi s'entourent de deux personnes : Guadalupe, qui l'aide à expertiser l'état des combi avant que David ne les achète, après 40 ans passés à réparer des combi, Guadalupe devient le partenaire indispensable de David. Carrosserie, mécanique, sellerie... Guadalupe scrute tout pour savoir si le combis peut être remis en état selon les standards français. C'est l'assurance d'avoir des véhicules sains.

Estanis lui, est le magicien qui remettra en état les véhicules. Ce que Guadalupe a constaté, Estanis va le réparer dans son "taller" (atelier) des banlieues de Mexico. C'est grâce à lui que l
, la société de David, peuvent être immatriculés en France (et plaque de collection s'il vous plait)

Avouez que c'est tentant... Vous ne vous voyez pas sur la côte Basque, en train de chercher le spot parfait ? Il n'est pas exclu que l'on vous fasse gagner une journée avec David très bientôt... restez à l'écoute. 

Pour rester au courant de nos dernières trouvailles, n'oubliez pas de 

Dis-nous ce que tu en as pensé

Les commentaires sont modérés avant publication