Misericordia la mode au service des Hommes

Misericordia, une marque qui nous attire par ses modèles et nous passionne par son humanité. 

Un jour de 2004, alors qu’il se trouve au Pérou pour un voyage humanitaire, Aurelyen, alors photographe, se retrouve par hasard dans un bidonville de Lima. Là, il rencontre une réalité qu’il n’avait jamais appréhendé d’aussi près : des hommes et femmes, plus ou moins jeunes, qui sont restés pour la plupart à l’écart des circuits de l’école, à l’écart des expériences qualifiantes, et qui vivent de petits boulots.

Se dessine alors un projet un peu fou, à l’origine conçu comme un projet à durée déterminée : créer avec les habitants une gamme de vêtements, Misericordia. L’objectif : fédérer ces personnes autour d’un projet, leur permettre d’apprendre un métier et d’être fier de leurs réalisations.

A l’époque, le Pérou est un pays sans classe moyenne, et beaucoup de travailleurs sont peu qualifiés, peu reconnus pour leurs accomplissements et leur travail. L’envie d’Aurelyen a rapidement été de mettre ces personnes au cœur du projet, de leur rendre leur place. Le slogan est tout trouvé « Mano, espiritu y corazon » : la main, l’esprit et le cœur.

Développer les premiers modèles a été possible par la richesse du Pérou : toutes les matières premières ont été sourcées localement, le savoir-faire était présent. Le plus difficile a été de trouver un local et des machines, tout en fournissant un environnement et des conditions de travail dignes. Malgré les difficultés, la première collection a rencontré un joli succès d’estime, se retrouvant rapidement dans les meilleures boutiques de mode du monde : Colette, Baycrews, Penelope... 

Misericordia

C’est ainsi que s’est pérennisé la marque Miséricordia, avec des matières exceptionnelles, beaucoup de travail manuel, et une attention extrême portée aux détails. . Aujourd’hui, l’atelier s’appelle la cabaña de Alta Costura : la cabane de haute couture, il est situé dans le centre de Lima à quelques kilomètres des bidonvilles où il a commencé. Les péruviens qui ont participé à l’aventure sont pour beaucoup toujours dans l’équipe, mais pour d’autres, les compétences ainsi acquises leur ont permis d’aller chercher un travail ailleurs. Et c’est là tout ce qui fait la beauté de ce projet. Certes, les matières sont magnifiques, avec un vrai savoir-faire de Misericordia sur la maille et une laine en alpaga achetée localement au Pérou, des créations à la fois classiques et originales avec cette touche latino-américaine que l’on peut retrouver au détour des produits, notamment des magnifiques broderies réalisées par les équipes de la marque. Mais ce qui fait tout le charme de Misericordia, c’est cette dimension humaine forte qui est au cœur du projet.

Le projet n’est pas né pour ensuite se révéler humanitaire. Il est avant tout humanitaire. La marque Misericordia est née pour servir le propos humanitaire et non pas l’inverse. Aujourd’hui, la marque est reconnue pour la qualité de ses créations, mais la dimension humaine n’a pas été oubliée par Aurelyen.

Cet héritage est aujourd’hui visible à la boutique, où Aurelyen sera heureux de vous montrer le livre qu’il a réalisé, pour retracer l’histoire du projet. Aurelyen ne se destinait en rien à être à la tête d’une marque. Avec une formation artistique et un talent certain pour la photographie, il dirige aujourd’hui la marque avec beaucoup d’humanité, et la met en image à travers ses photos magnifiques.

Atelier Misericordia Lima Pérou

Lima Pérou par Aurelyen

Bidonville Misericordia

Dis-nous ce que tu en as pensé

Les commentaires sont modérés avant publication