PREMIÈRE MANCHE, LE GOÛT DE LA PERFECTION

L'INTERVIEW DU FONDATEUR

Salut Amaury, peux-tu te présenter ?

Salut Florian, je suis Amaury le créateur de Première Manche. J'ai une formation en école de commerce et plusieurs expériences en finance de marché dans des banques françaises et anglo-saxonnes. Je me suis lancé dans l'aventure en parallèle de mes études puis le soir en rentrant du travail. C'était fatigant mais le résultat est encourageant.

Comment est née l'aventure Première Manche? Qu'est-ce qui a un fait qu'un jour en plus de ton job, tu décides de te lancer dans la chemise?    

L'aventure Premiere manche est née en école de commerce ; las de ne pas trouver sur le marché francais de produits bien coupés et abordables, j'ai d'abord décidé de lancer un service de sur-mesure pour comprendre le marché de la chemise auquel je ne connaissais pas grand chose ;)

J'avais des commerciaux qui allaient prendre des mesures chez les clients ou via les CE d'entreprises. Si l'expérience n'a pas été un succès immédiat (les aléas du sur-mesure, les délais de 3 semaines avant que le client récupère ses commandes qui bridaient l'activité) elle nous a permis de récupérer des informations clés pour lancer une marque de chemises : d'abord les morphologies des clients (rapport longueur de manches / tour de poitrine / tour de cou ), les options les plus demandées (quel type de poignet, quel type de col..) mais surtout de voir les tissus les plus populaires et les tendances. Bref, une multitude d'éléments clés impossibles à deviner sans une marque de sur-mesure. C'est sur ces elements clés qu'est basée Premiere Manche

Une anecdote sur le lancement de Première Manche?

Nous avions déjà l'expérience du lancement du premier site 4 ans auparavant et cela nous rassurait. Mais si créer une nouvelle marque il y a 5 ans était assez simple, la prolifération des nouvelles marques (il en sort tous les jours) et les nouveaux algorithme Facebook/Google, la diversification des réseaux sociaux rend beaucoup plus difficile le fait de se faire connaître rapidement avec un budget limité. Nous avions prévu de mettre en marche plusieurs moyens de communication à quelques jours d'écart. Une erreur nous a fait actionner tous les leviers en même temps et les produits sont tous partis en 4 jours ce que nous n'avions pas du tout prévu. Il a fallu 3 mois pour réassortir les produits. Et 3 mois sans rien à vendre, c'est long !

Sans dévoiler de secret, peux-tu nous en dire plus sur les tissus et la fabrication de tes chemises ? J'ai personnellement, je suis un grand fan du Chambray Italien

Les tissus proviennent d'une quinzaine de tisseurs en majorité italiens mais aussi au Portugal, Royaume Uni, Autriche, République Tchèque, Espagne. Les tissus sont envoyés par rouleaux de 180 à 900 metres dans l'atelier de confection qui découpe puis assemble les différentes pieces.

On compte environ 1,5 metres de tissu pour faire une chemise. Sur un an, nous avons testé une trentaine (sic!) d'ateliers de confection européens pour ne garder que les meilleurs. Notre conception c'est que chaque produit doit être unique et quasiment une œuvre d'art. Nous recevons quotidiennement des félicitations de clients concernant la qualité du produit ; même en n'y connaissant rien on voit que nos chemises respirent la qualité ;)

Comment as-tu trouvé tous ces fournisseurs ?

C'est un travail de longue haleine. Une jeune marque saura facilement trouver les fabricants réputés mondialement mais pour trouver les perles des tissus et prendre les meilleurs tissages de chaque fabricant en fonction de sa spécialité c'est très long et l'une des clés de notre réussite. Cela nous permet de proposer beaucoup de tissus que l'on ne trouve nulle part ailleurs

Merci Amaury, on attend les prochains modèles avec impatience !

Les chemises

Dis-nous ce que tu en as pensé

Les commentaires sont modérés avant publication